La Somme

Quelle période pour voir les phoques dans la baie de Somme ?

La migration des phoques en baie de Somme se déroule généralement entre novembre et mars. Cependant, il y a deux pics d’activité à connaître. Le premier pic a lieu entre décembre et février et c’est à ce moment-là que vous verrez passer le plus grand nombre d’animaux. Le second a lieu entre mi-février et mi-mars où vous pouvez vous attendre à voir moins d’animaux mais où certains adultes peuvent être accompagnés de leurs petits.

Quand la mer est à marée haute et à marée basse

Comme nous l’avons déjà indiqué, il est préférable de se rendre dans la région à marée haute et basse pour les observer. Il y a également quelques autres choses que vous pouvez faire qui peuvent vous aider à augmenter vos chances d’apercevoir cet événement spectaculaire.

Par exemple, lorsque le temps est calme et qu’il n’y a ni houle ni vent, il peut être plus facile pour un phoque de repérer un bateau qui s’approche. De plus, si vous avez la chance d’apercevoir un phoque depuis votre bateau, n’essayez pas de vous en approcher car il peut facilement prendre peur et même plonger dans des eaux peu profondes. Prenez plutôt plaisir à les observer de loin !

Observez les bébés phoques à la fin du printemps

Vous pourrez découvrir le spectacle touchant des jeunes phoques qui viennent de naître lorsque l’été commence. Les petits phoques gris naissent entre février et avril, mais ils ne sortent pas de l’eau avant d’avoir atteint un poids de 15 kilos. Ils ont tendance à rester sur les plages jusqu’au printemps, lorsqu’ils retournent dans leurs zones d’hivernage pour donner naissance à une nouvelle génération.

Les jeunes phoques sont très mignons, même s’ils ont l’air un peu maladroits en raison de leur grande taille. Ils ont de petites dents qui ne cessent de pousser, c’est pourquoi ils doivent souvent retourner dans l’eau pour éviter qu’elles ne deviennent trop longues. Les jeunes animaux suivent l’exemple de leur mère, qui les conduit sur la plage ; elle est prudente et reste toujours à proximité.

À première vue, on pourrait penser que ces animaux sont malades ou blessés car ils sont couchés sur le dos. Mais il ne s’agit que d’une tentative de réchauffement, car il n’y a pas d’autres moyens pour eux de se réchauffer assez rapidement, car ils n’ont pas beaucoup de graisse sous la peau, contrairement aux humains.

 

Vous pourriez aussi aimer...